Visuel d'illustration pour <span>Climat : que s'est-il passé du 7 au 11 septembre ?</span>
Information générale

Climat : que s'est-il passé du 7 au 11 septembre ?

  • 14 septembre 2015
Climat

Mobilisation financière

Les 5 et 6 septembre, 18 pays* et la Commission européenne ont signé une déclaration commune.
L’objectif ? Mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 afin de répondre aux besoins des pays en développement.

* L’Allemagne, l’Australie, la Belgique, le Canada, le Danemark, les États-Unis, la Finlande, la France, l’Italie, le Japon, le Luxembourg, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et la Commission européenne
 

Deux nouvelles contributions nationales soumises

Deux nouvelles contributions nationales s’ajoutent à la liste des 59 déjà soumises sur le site de la CCNUCC.

D’abord, celle de la Colombie publiée le 7 septembre.
Le pays envisage de diminuer de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Si des aides internationales sont distribuées, l’objectif sera revu à 30%.
La Colombie souhaite également définir 11 plans territoriaux d’adaptation à mettre en place en cas de catastrophe naturelle.

Celle de la Jordanie ensuite, soumise le 10 septembre, qui s’engage à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 1,5% en 2030 (réajusté à 14%, au minimum, en cas d’aide internationale).
La Jordanie entend consacrer une attention particulière aux énergies renouvelables.  
 

Signature de la « déclaration de Suva »

Le 8 septembre, plusieurs pays du Pacifique ont signé la « déclaration de Suva » qui témoignent de leurs inquiétudes face au réchauffement climatique. Ils appellent notamment à la mise en place d’un moratoire internationale pour restreindre le développement de l’extraction de combustibles fossiles (en particulier les industries de construction de nouvelles mines de charbon).
 

Lancement de la mobilisation de la France

Le 10 septembre, depuis l'Elysée, le Président de la République a officiellement présenté la mobilisation de la France en vue de la COP21 et a rappelé les enjeux et les objectifs ambitieux des négociations de la COP21.
La Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et l'Energie a, de son côté, fait part des enjeux de la conférence et de la mobilisation de la société civile.