Ouverture de la COP 25 à Madrid

Le 03 Décembre 2019

Lors de l'ouverture de la COP 25 à Madrid, le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé les chefs d'État et de gouvernement à "atteindre la neutralité carbone d'ici 2050". 

 
Image associée
 
Dans le cadre de la COP 25 qui se tient du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid sous présidence chilienne, le secrétaire général des Nations Unies, António Guturres, a rappelé aux chefs d'État et de gouvernement quels étaient les deux principaux objectifs de la conférence à savoir :
  • La fixation des règles d'application de l'article 6 de l'accord de Paris portant sur les systèmes d'échanges de quota d'émissions à travers lesquels les États peuvent coopérer pour atteindre leurs objectifs de réduction de gaz à effet de serre.
  • La préparation de nouveaux plans nationaux sur le climat (NDCs) qui seront révisés lors de la COP 26 qui doit se tenir l'an prochain à Glasgow.
Hier matin, au cours de son intervention lors de la table-ronde des Chefs d'État et de gouvernement, le Premier ministre français Édouard Philippe a quant à lui appelé ses homologues étrangers à être en mesure "de dire des objectifs tenables qui donnent espoir à nos concitoyens [pour les atteindre]".

Il a ainsi souligné l'importance de "changer de méthode" en faisant "partager" à "l'ensemble des concitoyens" la "définition des objectifs et des instruments", comme c'est le cas en France avec l'instauration d'une Convention citoyenne pour le climat qui permet aux Français de "définir les objectifs".

Chef de file de la délégation française présente à la COP 21, le Premier ministre est notamment accompagné de la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne ainsi que de la secrétaire d'État Brune Poirson.

En plus des rendez-vous bilatéraux et multilatéraux organisés entre chefs d'États et de gouvernement, la France dispose également d'un pavillon où des événements seront organisés tout au long de la COP.