Quels sont les droits du conjoint survivant (réversion) ?

Réponse

Le conjoint survivant bénéficie de 50 % des droits de son époux(se) décédé(e), sauf si celui-ci a déjà perçu sa prestation RAFP sous forme de capital.

En cas de coexistence d’un veuf (ou d’une veuve) et d’un conjoint divorcé, la prestation sera calculée au prorata des durées de mariage.

Si le nombre total de points (après application du taux de conversion) est inférieur à 5 125, la prestation sera convertie en capital par application d’un coefficient de conversion lié à l’âge du bénéficiaire.